Andrea Pinotti pose la question dans son essai, et même plusieurs questions : l’empathie est-elle une opération consciente, inconsciente ? Rationnelle, instinctive ?